On répond à vos questions

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

Posez votre question


(Si vous souhaitez être tenu informé des suites données à votre question, veuillez  renseigner votre adresse mail)

 

Foire aux questions

  • Quelles sont les dates prévues pour les élections des doyens des facultés ?

    +

    Les élections aux conseils centraux de Sorbonne Université et aux conseils de facultés sont organisées sous la responsabilité de l'Administratrice provisoire de Sorbonne Université. La date n'est pas encore arrêtée, mais elles devraient se tenir en novembre 2017. Les élections des doyens se tiendraient ensuite, avant le 31 décembre 2017.

  • Le nom "Pierre et Marie Curie" sera-t-il préservé, par exemple pour la Faculté des sciences ? Comment s'assurera-t-ton que le changement de nom n'ait pas de conséquences problématiques en termes bibliométriques, et comment ne pas perdre la visibilité des noms actuels au sein de la communauté académique ?

    +

    La création de Sorbonne Université fera l'objet d'une communication spécifique, à destination de la communauté académique internationale. La question particulière de l'impact du changement de nom dans la bibliométrie est une question qui est traitée par les services de l'UPMC et de Paris-Sorbonne. Enfin, la question de la préservation du nom "Pierre et Marie Curie" est posée. Elle sera discutée avec les ayants droit de nos illustres prédécesseurs.

  • Quand auront lieu les élections de Sorbonne Université et celles des trois facultés? Où peut-on trouver les informations sur les compositions de ces futurs conseils ?

    +

    Les élections aux conseils centraux de Sorbonne Université et aux conseils de facultés sont organisées sous la responsabilité de l'Administratrice provisoire de Sorbonne Université. La date n'est pas encore arrêtée, mais elles devraient se tenir en novembre 2017. Les informations sur ces futurs conseils sont présentes dans les projets de statuts de Sorbonne Université.

  • Est-ce que certains masters seront amenés à fusionner avec d'autres ?

    +

    La fusion n'entraîne aucune modification de l'offre de Masters.

  • Si je défends mon doctorat après le 1er janvier 2018, le titre de mon diplôme sera «Sorbonne Université» ? ou «Université Paris VI»?

    +

    Tous les diplômes délivrés après le 1er janvier 2018 seront des diplômes "Sorbonne Université".

  • A la question "qui seront nos référents/gestionnaires RH et financiers ?", vous avez répondu "... l'organisation des services qui sera connue en mai prochain." Nous sommes le 1er juin, pouvez-vous apporter ces précisions ?

    +

    L'organisation des services sera présentée au Comité technique commun de Sorbonne Université dans les prochaines semaines. L'organisation qui lui est proposée est d'ores et déjà consultable sur le site. 

  • Les UFR de langue française et littérature française et comparée seront-elles toujours à Paris-Sorbonne ? Les cours auront-ils toujours lieu rue Victor Cousin ?

    +

    Les actuelles UFR de Paris-Sorbonne deviendront les UFR de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université. La localisation des UFR et les sites d'enseignement ne sont pas impactés à la fusion.

  • Les frais d'inscription des étudiants seront ils revus à la hausse ? Comme c'est déjà le cas dans certaines universités françaises. Au risque de devenir des universités élitistes....

    +

    Sorbonne Université sera une université de plein exercice, et agira dans le respect de la réglementation nationale qui fixe les droits d'inscription.

  • Comment sera valorisée la recherche en SHS face aux sciences et techniques ?

    +

    Sorbonne Université considère que son large éventail disciplinaire est un atout essentiel. Le préserver et le cultiver sera une priorité, et la recherche en sciences humaines et sociales sera développée au même titre que la recherche dans les autres champs.

  • La nouvelle carte d'étudiant portera-t-elle le logo de Sorbonne Université à la rentrée 2017 ?

    +

    Les cartes d'étudiants sont délivrées dès les premiers jours de juillet. Compte-tenu des délais de production et de mise en place, elles ont déjà été commandées par les établissements. Le décret de création n'étant pas encore publié, il était impossible d'anticiper avec le nouveau nom et le nouveau logo.

  • La fusion ne fait-elle pas courir le risque d'un éloignement avec l'étudiant ? Pourquoi s'engager dans ce projet, alors même que chaque université fait déjà face à des défis importants (par exemple la réussite en licence) ?

    +

    L'organisation d'ensemble de Sorbonne Université va s'appuyer sur la création de trois facultés (faculté des lettres ; faculté des sciences et d’ingénierie ; faculté de médecine), notamment afin de garantir une proximité de service aux étudiants. Sorbonne Université s'attachera à prendre en compte les besoins des étudiants, et à affronter plus encore les enjeux pédagogiques à venir. La réussite en Licence est un bon exemple : cela a constitué un enjeu important pour les deux universités, qui ont déjà consacré une bonne part des efforts de l'IDEX à l'innovation pédagogique et au soutien des étudiants de premier cycle. Cela restera une priorité pour Sorbonne Université. A titre d'exemple, le dispositif majeure/mineure mis en place récemment à l'UPMC a vocation à se développer au sein de Sorbonne Université. Il permet d'apporter une solution adaptée à la diversité des étudiants. Le succès rencontré par cette nouvelle offre illustre sa pertinence.

  • Sorbonne Université proposera-t-elle de nouveaux espaces documentaires accessibles à tous ses étudiants ? Sera-t-il possible aux étudiants de Paris-Sorbonne de fréquenter les bibliothèques actuelles de l'UPMC, et vice-versa ?

    +

    Il n'est pas prévu de créer de nouveaux espaces documentaires pour le moment, mais les bibliothèques universitaires de chacune des deux universités sont d'ores et déjà accessibles à tous les étudiants de Sorbonne Université.

  • Quels moyens seront prévus pour régler les problèmes de connexion wifi à Paris-Sorbonne ?

    +

    La qualité de service et d'accès au wifi est en effet un point d'attention, qui sera à l'agenda de Sorbonne Université afin d'améliorer l'accès au service sur l'ensemble des sites. Une opération de mise à niveau est d'ores et déjà en cours sur les sites de l'Université Paris-Sorbonne.

  • De quelle manière les étudiants sont-ils impliqués dans le processus de création ?

    +

    Les élus étudiants ont été impliqués dans la première série de groupes miroirs qui se sont tenus fin 2016. Une deuxième série de groupes miroirs est organisée au printemps 2017, et tous les étudiants sont invités à s'inscrire pour y participer.

  • Y aura t-il des élections pour un nouveau président de Sorbonne Université ?

    +

    En effet, la création de Sorbonne Université entraînera de nouvelles élections à l'automne 2017 pour l'ensemble des conseils centraux. Le Conseil d'administration élu à cette occasion élira le/la Président(e) de Sorbonne Université .

  • Qui seront nos référents/gestionnaires RH et financiers ?

    +

    Les référents RH et gestionnaires financiers se situeront au sein des facultés et le service de proximité sera de même nature que celui offert aujourd’hui. Les groupes de travail réfléchissent actuellement à l'organisation des services qui sera connue en mai prochain.

  • La création de Sorbonne Université entraînera-t-elle la fusion des services communs ?

    +

    La création de Sorbonne Université implique en effet de repenser l'organisation des services communs. Comme pour l'ensemble des services, les nouvelles modalités d'organisation seront proposées par les groupes de travail thématiques qui se réunissent actuellement.

  • Sorbonne Université organisera-t-elle des cérémonies solennelles de remise de diplôme pour l'ensemble de ses étudiants ?

    +

    Tous les événements qui mettent en valeur le sentiment d'appartenance à Sorbonne Université sont à encourager. Les remises de diplômes sont en effet importantes pour renforcer la cohésion et la visibilité des diplômés, et des manifestations pourront être organisées par les facultés.

  • N'y aura-t-il pas confusion entre Sorbonne Universités et Sorbonne Université ?

    +

    La Nouvelle Université réunissant Paris-Sorbonne et l'UPMC est dans la droite ligne du projet « Sorbonne Universités », développé par les partenaires dans le but de faire émerger une université de recherche pluridisciplinaire de rang mondial. Le nom retenu pour la Nouvelle Université, « Sorbonne Université », incarne cette continuité. Il est proposé que la Comue Sorbonne Universités soit remplacée par une convention d'association entre ses actuels membres qui leur permettra de poursuivre leurs projets en commun.

  • Les groupes de travail assurent-ils une représentation équilibrée des trois facultés futures ?

    +

    La composition des groupes de travail a été soigneusement pensée afin d'assurer l'équilibre entre les personnels de Paris Sorbonne et les personnels de l'UPMC. C'est également le principe qui prévaut dans le projet de statuts et le document d'orientation stratégique consultables sur ce site.

  • Où Sorbonne Université sera-t-elle située ?

    +

    Les locaux de Sorbonne Université seront, à sa création, les locaux actuels de l'université Paris-Sorbonne et de l'Université Pierre et Marie Curie.

  • La création du site web de Sorbonne Université pourrait-il être réalisé par le biais d'un cours ou appel à projet auprès des étudiants ?

    +

    La création du site internet de Sorbonne Université est un travail complexe, de grande ampleur et qui est en lien étroit avec les systèmes d'information. En outre, son développement doit s'inscrire dans la durée. Il est donc prévu de confier ce chantier à un prestataire spécialisé.

  • Sorbonne Université conservera-t-elle les locaux historiques de Paris-Sorbonne dans le Quartier Latin ?

    +

    Sorbonne Université conservera l'ensemble des locaux de Paris-Sorbonne et de l'UPMC ainsi que leur affectation.

  • Comment seront gérées les primes des personnels BIATSS dans les futures facultés, étant donné qu'elles ne sont aujourd'hui pas homogènes entre les deux établissements ?

    +

    Le régime indemnitaire et les modalités actuelles de gestion de carrière ne seront pas impactés dans l'immédiat par la création de Sorbonne Université. Les changements n'interviendront que progressivement, et toujours dans le cadre du dialogue social avec les organisations représentatives des personnels. Ils ne pourront jamais aboutir à une baisse de rémunérations.

  • La création de Sorbonne Université créera-t-elle de nouvelles opportunités de mobilité externe ou interne ?

    +

    Les opportunités de mobilité externe resteront les mêmes. En revanche, les opportunités de mobilité interne se trouveront automatiquement étendues, puisqu'elles concerneront l'ensemble du périmètre de Sorbonne Université.

  • Les étudiants pourront-ils élire directement leurs représentants plutôt que de voter pour une liste d'association étudiante ?

    +

    Les modalités d'élection des représentants étudiants sont déterminées par le Code de l'Éducation, qui impose un scrutin de liste. Cependant, il est possible de créer une liste indépendamment de toute structure associative. Les statuts de Sorbonne Université respectent donc ces dispositions en la matière.

  • Avec Sorbonne Université, pourra-t-on associer plus de disciplines scientifiques avec des langues étrangères dans le cadre des parcours majeure-mineure ou double majeures (par exemple mécanique / anglais) ?

    +

    Sorbonne Université a en effet pour objectif d'offrir des possibilités nouvelles de formation pluridisciplinaire au niveau de la Licence, dans la lignée des efforts qui ont été développés ces dernières années (par exemple : Sciences et chinois, Sciences et allemand, etc.). Toutefois, la mise en œuvre des parcours de Majeure / mineure ou de double majeure sera décidée par les facultés.

  • Le nombre de places dans les formations dans chaque UFR que ce soit en licence, master ou doctorat va-t-il diminuer ?

    +

    La création de Sorbonne Université n'a pas d'incidence sur la capacité d'accueil des UFR.

  • Les facultés seront-elles en mesure de définir elles-mêmes les postes vacants à reconduire sans que le niveau universitaire ne puisse interférer ?

    +

    Le niveau universitaire aura pour rôle de définir la politique générale de ressources humaines de Sorbonne Université, en cohérence avec ses orientations stratégiques en matière de recherche, de formation, de vie de campus, etc. Des Contrats d'Objectifs et de Moyens seront établis de manière pluriannuelle entre l'université et chacune des facultés pour fixer leurs grands objectifs et les moyens nécessaires. Vous pouvez consulter les pages 4 et 5 du document d'orientation stratégiques pour en savoir plus.

    Dans ce cadre, chaque faculté sera dotée d'une grande liberté de fonctionnement, notamment dans la définition de l'utilisation de ses moyens et le profilage des postes de son périmètre. Après révision annuelle de ce contrat, intégrant les données évolutives, chaque faculté décidera de l'affectation des postes et de ses
    moyens financiers dans l'enveloppe qui lui aura été allouée.

  • Y aura-t-il des budgets selon les facultés et si oui, sur quelle base seront-ils attribués ?

    +

    Oui, chaque faculté disposera d'un budget, y compris en masse salariale, pour réaliser ses missions. Celui-ci sera discuté annuellement, dans le cadre du Contrat d'objectifs et de moyens conclu pour 5 ans entre l'université et les facultés. Voir sur ce point le document d'orientation stratégique, en pages 4 et 5.

  • Quelle est la composition des groupes-miroirs ?

    +

    La composition des groupes miroirs est décrite sur le site www.lanouvelleuniversite.fr, thématique par thématique. Voir en particulier le cadre bleu de cette page en cliquant sur ce lien. 

  • Quelles sont les personnes qui constituent ces groupes de travail ?

    +

    La composition des groupes de travail est disponible sur le présent site, en suivant ce lien.

  • Un guichet unique pour le renouvellement des titres de séjour étudiants sera-t-il proposé pour les étudiants ?

    +

    Actuellement, un guichet unique pour le renouvellement des titres de séjour est proposé sur le site de l'UPMC à partir de la mi-novembre. Paris-Sorbonne n'offre pour l'instant pas de service similaire. La question de l'organisation de ce guichet dans le cadre de la Nouvelle Université sera soumise par les groupes de travail vie étudiante.

  • Comment l'équilibre entre les trois facultés sera-t-il assuré dans la composition des conseils ?

    +

    Les conseils centraux sont l'expression de l'université dans son entier. La structure de Sorbonne Université est celle de trois facultés équivalentes les unes des autres et largement autonomes. Il n'y aura donc pas de quotas dans la composition des conseils, mais l'obligation pour les listes d'enseignants-chercheurs et d'usagers de représenter les secteurs correspondant aux trois facultés.

  • Pourquoi n'y a-t-il pas de groupe de travail spécifique aux infrastructures informatiques ? Comment vont évoluer les systèmes d'information ?

    +

    Un groupe pilote et un groupe de travail spécifiques dédiés aux systèmes d'information sont effectivement prévus. Le groupe pilote s'est réuni pour la première fois le 2 novembre et les comptes-rendus de ses réunions seront disponibles sur ce site.

  • Les contrats de travail des agents contractuels seront-ils maintenus au sein de Sorbonne Université ?

    +

    Tous les contrats de travail en cours au 31 décembre 2017 seront transférés auprès de Sorbonne Université qui se substituera de droit à Paris-Sorbonne et à l’UPMC. Les engagements antérieurs seront donc automatiquement maintenus et conservés dans leur rédaction initiale (durée, rémunération...).

  • La création de Sorbonne Université entraînera-t-elle la fusion des services (par exemple les ressources humaines, la comptabilité, les services audiovisuels, etc.) ?

    +

    Les groupes de travail proposeront une structuration des services de Sorbonne Université en 2017. Le principe général est de permettre aux activités d'être réalisées au plus près des acteurs, donc principalement au niveau des facultés. L’organisation des composantes, des structures de recherche et de formation ne sera pas modifiée.

  • Y aura-t-il un calendrier universitaire commun aux deux établissements ?

    +

    La création de Sorbonne Université ne suppose pas d'uniformisation du calendrier universitaire. C'est par exemple déjà le cas pour la médecine et les sciences à l'UPMC.

  • À la faveur de la création de Sorbonne Université, sera-t-il possible de se restaurer soit sur les sites de Paris-Sorbonne soit sur ceux de l'UPMC avec les cartes Izly ?

    +

    Oui. Il est en effet prévu que la carte Izly du CROUS permette de se restaurer dans l'ensemble des points repas de Sorbonne Université.

  • Quelle sera la politique de Sorbonne Université à l'égard des emplois étudiants ?

    +

    La création de Sorbonne Université et la poursuite de l'IDEX permettront de continuer à développer la politique de soutien aux emplois-étudiants.

  • Sorbonne Université prévoit-elle d'appliquer le référentiel plan vert CPU-CGE ?

    +

    Sorbonne Université sera attachée à développer une politique en matière de développement durable. L'application proprement dite du référentiel plan vert ou de toute autre politique en la matière sera discutée dans ce cadre.

  • La création de Sorbonne Université implique-t-elle la disparition de la Comue Sorbonne Universités ?

    +

    En remplacement de la Comue Sorbonne Universités, ses membres actuels et Sorbonne Université prévoient de s'associer par le biais d'une convention, qui leur permettra de poursuivre leurs projets communs. C'est la Nouvelle Université qui portera l'Initiative d'Excellence SUPER.

  • Les sciences humaines et sociales auront-elles leur place dans Sorbonne Université ?

    +

    Les sciences humaines et sociales seront au cœur de Sorbonne Université. Il est en effet proposé de créer trois facultés : une faculté des lettres, des arts et sciences humaines et sociales ; une faculté des sciences et d'ingénierie ; une faculté de médecine. Vous pouvez consulter le descriptif du projet à ce sujet.

  • Pourquoi le projet de Sorbonne Université ?

    +

    Depuis plus de dix ans, l’université Paris-Sorbonne et l’université Pierre et Marie Curie (UPMC) ont engagé un processus de rapprochement qui s’est renforcé ces quatre dernières années dans le cadre de l’Initiative d’excellence (Idex) Super portée par Sorbonne Universités.

    L’ambition est de réunir au sein d’une université de recherche de rang mondial, les arts, les lettres, les sciences humaines et sociales, les sciences, l’ingénierie, la médecine puis plus tard, le droit et l’économie. Sorbonne Université, organisée dans un premier temps autour de trois facultés - lettres, sciences, médecine - sera un carrefour de tous les savoirs, capable de répondre aux enjeux intellectuels et scientifiques du XXIe siècle, plus à même de développer une recherche en prise avec les défis sociétaux.

    Cette interdisciplinarité féconde s’appuiera sur le développement constant du cœur des disciplines et sur le développement sur le long terme de tous les grands champs du savoir.

    Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la résolution relative au projet de création de Sorbonne Université adoptée en avril 2016 par les conseils centraux de Paris-Sorbonne et de l’UPMC (reportez-vous à la rubrique Ressources)

  • Comment est piloté le processus de création de Sorbonne Université ?

    +

    Le travail préparatoire à Sorbonne Université repose sur les propositions élaborées par des groupes de travail thématiques composés de membres des communautés de nos deux universités.

    Deux équipes œuvrent au bon déroulement de ce processus :

    • une équipe projet, chargée de coordonner les activités, de s’assurer du bon déroulement du processus, et d'informer nos communautés sur l'avancée du projet ;
    • un comité de pilotage stratégique composé des présidents des deux universités, de deux représentants de chaque établissement, des deux directeurs généraux des services de Paris-Sorbonne et de l'UPMC, et du coordonnateur de l'équipe projet.

     Vous trouverez une présentation détaillée sous la rubrique "Démarche / Explication de la démarche

  • Pourquoi mettre en œuvre ce projet maintenant ?

    +

    Ce projet répond à un processus de rapprochement qui s’est établi entre Paris-Sorbonne et l’UPMC il y a plus de dix ans.

    La création de Sorbonne Universités en 2010 ainsi que l’obtention de l’IDEX en 2012 ont permis d’amplifier et d’approfondir ces liens en développant des projets communs dans le domaine de la recherche, de la formation, de l’innovation et de la vie de campus.

    Depuis 4 ans, l’université Paris-Sorbonne et l’UPMC ont fait la preuve de leur capacité à fédérer leurs communautés sur des projets ambitieux.

  • Quel sera le nom de la Nouvelle Université ?

    +

    La Nouvelle Université s'appellera Sorbonne Université.

  • Comment Sorbonne Université sera-t-elle gouvernée et organisée ?

    +

    Son organisation reposera sur trois facultés – lettres et sciences humaines et sociales, sciences et ingénierie, médecine – autonomes et respectueuses de toutes les disciplines actuellement portées par les universités Paris-Sorbonne et Pierre et Marie Curie.

  • Quel impact la création de Sorbonne Université aura-t-elle sur les UFR, les unités de recherche et départements de formation ?

    +

    Le périmètre disciplinaire actuel des UFR, des unités de recherche et des départements de formation ne sera pas affecté par la création de la Nouvelle Université. Il n’y aura par ailleurs pas de fermeture d’UFR ni d’autres composantes.Sorbonne Université sera constituée d'un niveau universitaire, de trois facultés (arts, lettres et sciences humaines et sociales ; sciences et ingénierie ; médecine), et des UFR et composantes.

  • Comment les services administratifs de Sorbonne Université seront-ils créés ?

    +

    Il s’agit d’une partie essentielle du processus de création de Sorbonne Université. Pour cela, des groupes de travail par fonction et mission sont organisés en 2016 et 2017. Ils établissent un état des lieux des différentes pratiques à l’œuvre au sein des deux universités, travaillent sur la conception de l’organisation de Sorbonne Université, puis sur sa construction. Pour en savoir plus.

  • La création de Sorbonne Université entraînera-t-elle des suppressions de poste ou des mutations contraintes ?

    +

    En aucun cas. Le plafond d’emploi sera au minimum strictement celui des institutions intégrées cumulées. Les possibilités de mobilité en interne seront plus ouvertes et flexibles, mais il n’y aura en aucun cas de mobilité contrainte.

  • Quelles conséquences sur la rémunération, les primes, le temps de travail, la gestion des carrières, les promotions ?

    +

    Toutes ces questions font l’objet de travaux spécifiques confiés à des groupes de travail assurant la représentation de l’ensemble des personnels des deux universités. Un principe : aucun avantage ne sera remis en cause. Pour en savoir plus sur les groupes de travail.

  • Quelles seront les conséquences de la création de Sorbonne Université pour les étudiants actuellement inscrits ?

    +

    Tous les étudiants actuellement inscrits pourront aller au terme de leur programme de formation tel qu'ils l'avaient prévu initialement, et pourront en même temps bénéficier de nouvelles opportunités.

  • De quels services bénéficieront les étudiants de Sorbonne Université ?

    +

    Les étudiants de Sorbonne Université auront un accès mutualisé à tous les services proposés (bibliothèques, abonnements électroniques, restauration, activités culturelles et sportives). Leur carte d’étudiant unique garantira cet accès commun.

  • Qui délivrera les diplômes ?

    +

    À compter du 1er janvier 2018, les diplômes seront délivrés par Sorbonne Université.

  • La création de Sorbonne Université aura-t-elle un impact sur les droits d’inscription ?

    +

    Non. Les droits d’inscription sont définis nationalement.

  • La création de Sorbonne Université impliquera-t-elle une modification des lieux d'enseignement ? Cela aura-t-il des répercussions sur la gestion des salles ?

    +

    La création de Sorbonne Université n’aura pas de conséquence sur les lieux d’enseignement liés aux programmes de formation existants. De manière générale, l'affectation actuelle des espaces n'est pas remise en cause par le processus de création.

  • Il arrive aujourd'hui que les étudiants puissent consulter leurs notes sur l'ENT avant la délibération des jurys. Comment envisage-t-on à l'avenir l'accès aux résultats ?

    +

    Cette question relève du périmètre des groupes de travail qui se chargeront en 2017 de penser le fonctionnement de la scolarité et des ENT de Sorbonne Université. Elle leur sera transmise.

  • Conformément à son ambition d'institution de rang mondial, Sorbonne Université saura-t-elle promouvoir les diplômes sur le marché de l'emploi, aussi bien en France qu'à l'international ?

    +

    La qualité de l'offre de formation et sa pertinence pour le marché de l'emploi et la société en général sont des préoccupations essentielles de Sorbonne Université. Sorbonne Université nous donne des conditions pour une visibilité accrue, nationalement et internationalement, et pour le développement d'une offre de formation originale, appuyée sur la diversité de disciplines. La promotion et la valorisation des diplômes feront bien entendu l’objet d’analyses et d’actions spécifiques programmées par Sorbonne Université.

  • Qu'adviendra-t-il des parcours de double licence actuellement portés par les deux universités ? Seront-ils transformés sur le modèle majeure / mineure ? Quel diplôme recevront les étudiants ?

    +

    Les parcours de double licence seront conservés par dans le cadre de Sorbonne Université, et ne seront pas transformés en système de majeure / mineure ou de double majeure. Les étudiants diplômés après le 1er janvier 2018 recevront deux diplômes de licence de Sorbonne Université.

  • La création de Sorbonne Université entraînera-t-elle la suppression de certains parcours ou l'augmentation des frais d'inscription ?

    +

    La création de Sorbonne Université n'occasionnera ni suppression de parcours de formation existants, ni augmentation des frais d'inscription, qui resteront ceux fixés par l'État.

  • Les étudiants et enseignants de Paris 1 pourront-ils être accueillis au sein des structures liées par convention ou partenariat tels que l'Institut d'art et d'archéologie, l'Institut de géographie ou l'INHA ?

    +

    Oui, toutes les conventions de formation et de recherche valides en cours au 1er janvier 2018 seront reprises et assurées par Sorbonne Université.

  • De nouvelles formations, par exemple de type majeure / mineure, seront-elles proposées à la rentrée 2017 ?

    +

    Il n'est pas prévu de proposer de nouvelles formations, comme des Majeures/mineures, dès la rentrée 2017. En revanche, le bilan des formations est en cours et de nouveaux projets pourraient voir le jour, dans le cadre du nouveau contrat d'établissement, à la rentrée 2019.

  • Je suis étudiante à l'UPMC. Cette université est reconnue mondialement. Le fait de porter le nom de "Sorbonne Université" au 1er janvier prochain ne risque t-il pas de porter préjudice à la réputation actuelle de l'UPMC ?

    +

    Le nom « Sorbonne » est très prestigieux sur la scène internationale. S'il est vrai que l'UPMC est reconnue dans les milieux scientifiques, le changement de nom accentuera vraisemblablement cette reconnaissance.

  • Quel logiciel sera utilisé pour la gestion de la scolarité des deux universités ?

    +

    A la date de création de Sorbonne Université, chaque faculté utilisera l'outil actuellement en vigueur dans l'université dont elle relève. La convergence sera traitée dans le cadre plus général de l'évolution des outils nationaux de gestion de scolarité.

  • Quel sera le nom de la Nouvelle Université ? Qui l’a choisi et intégrera-t-il les noms « Sorbonne » ou « Curie » ?

    +

    La Nouvelle Université s'appellera Sorbonne Université. Ce nom permet de s'inscrire dans l'excellence scientifique séculaire de la Sorbonne et de se projeter dans l'avenir en prolongeant le travail de rapprochement déjà engagé depuis plusieurs années et approfondi dans le cadre de la COMUE Sorbonne Universités depuis 2012. Il a été proposé au Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur et la Recherche qui l'a approuvé et confirmé par le Président de la République lors de l'inauguration du Campus Jussieu le 29 septembre 2016. Il doit être entériné par le décret créant la Nouvelle Université attendu au mois de mars 2017. Il sera proposé que l'héritage de Pierre et Marie Curie soit maintenu en attribuant ce nom au campus Jussieu.

  • Sorbonne Université a-t-elle pour objectif principal d'augmenter en taille pour mieux apparaître dans les classements, comme celui de Shanghai ?

    +

    Le classement ARWU dit de Shanghai n'est pas un paramètre de décision. La création de Sorbonne Université repose sur une analyse différente : le contexte de l'enseignement supérieur et de la recherche change vite, et pour répondre aux besoins nouveaux des étudiants, aux enjeux de la recherche et aux grands défis des sociétés contemporaines (transition énergétique et environnementale, vieillissement, patrimoine, données, etc.), ce sont les universités pluridisciplinaires qui apparaissent comme le modèle le plus pertinent.

  • Quel est l'intérêt d'une fusion et le cœur de son projet intellectuel ?

    +

    Le coeur intellectuel de la démarche est la conviction que la complémentarité disciplinaire de Paris-Sorbonne et de l'UPMC est essentielle pour mieux répondre à nos missions de recherche et de formation, qui demandent des approches transversales. Les projets communs développés entre nos deux universités dans le cadre de l'IDEX depuis 2012 - bi-licences, projets d'innovation pédagogique, projets Convergence, instituts thématiques, projets de vie étudiante et de vie de campus, etc. - témoignent de l'intérêt de rapprocher pleinement les communautés, et de créer une université unique.

  • Les adresses e-mail changeront-elles pour une nouvelle adresse propre à Sorbonne Université? Si oui à quelle date?

    +

    Il est en effet prévu de mettre en place une adresse électronique propre à Sorbonne Université. Elle devra être utilisée à partir du 1er janvier 2018.

  • Qu'adviendraient-t-ils des noms respectifs " Paris IV " et " Paris VI " ? Comment les étudiants se repèreront ? Avec des noms de campus ?

    +

    Le nom de la Nouvelle Université sera Sorbonne Université, et les noms "Paris-IV" et "Paris-VI" ne seront plus utilisés. En revanche, les noms d'usage des campus et sites d'enseignement seront conservés.

  • Quel sera le logo de Sorbonne Université ?

    +

    Le logo de Sorbonne Université n'est pas encore connu. Il est en cours de définition.

  • Quelle est la place de l'université Panthéon-Assas dans les travaux actuellement en cours ? Pourra-t-elle rejoindre Sorbonne Université ?

    +

    L'Université Panthéon-Assas, parfaitement complémentaire en termes de champs disciplinaires, est invitée si elle le souhaite à rejoindre Sorbonne Université. À l'heure actuelle, seules les universités Paris-Sorbonne et Pierre et Marie Curie sont engagées dans le processus de création de Sorbonne Université au 1er janvier 2018, mais l'organisation en construction permet l'intégration éventuelle de l'Université Panthéon-Assas, qui est tenue informée de l'avancement des travaux.

  • Les tensions subies par les personnels des universités d'Aix-Marseille et de Strasbourg suite à la fusion des établissements concernés sont nombreuses. Quelles garanties ont les personnels de Paris-Sorbonne et de l'UPMC de ne pas subir de telles contraintes ?

    +

    Les groupes de travail qui se réunissent actuellement veillent à proposer une organisation de Sorbonne Université qui permette de bonnes conditions de travail. En outre, à la demande des CHSCT de chacune des deux universités, deux expertises sont actuellement en cours pour évaluer les risques et nous permettre de les prévenir.

  • L'UPMC fait actuellement partie du classement de Shanghai. Le fait d'être associé à une université SHS ne risque t-il pas de voir le nouvel établissement "déclassé" ? Quel visibilité auront les travaux de recherche scientifique ?

    +

    La grande majorité des critères du classement de Shanghai sont indépendants de la taille de l'établissement. La création de Sorbonne Université n'aura donc qu'un très faible impact et son classement sera très proche celui de l'UPMC actuellement.

  • Est-ce que l'identité visuelle de Sorbonne Universités sera inspirée de celles de l'Université de Paris ou du Collège de Sorbonne ? Notamment les armoiries, les devises "Hic et ubique terrarum" et "Vox tonitrui tui in rota", ainsi que les noms en latin "Universitas magistrorum et scholarium Parisiensis" et "Collegium Sorbonae".

    +

    L’identité visuelle de Sorbonne Université a un double enjeu : fédérer les valeurs et les ambitions de Paris-Sorbonne et de l’UPMC et porter la vision d’avenir de la nouvelle université fusionnée. L’histoire de la Sorbonne fait bien sûr partie intégrante de notre identité collective et sera déclinée en fonction des usages et des actions.

  • Les travaux engagés sur les différents sites et campus des 2 universités seront-ils chamboulés ? Les projets architecturaux (rénovations et mises aux normes de sécurité des bâtiments) en cours seront-ils maintenus ?

    +

    Sorbonne Université va poursuivre les travaux actuellement engagés sur les différents sites et campus et mener à bien les projets architecturaux en cours.

  • Quelle sera la position de la Nouvelle Université quant à l'ouverture des bibliothèques le dimanche (et plus généralement par rapport à l’extension des horaires d'ouverture) comme annoncé par certains candidats à l'élection présidentielle ?

    +

    Les bibliothèques ne sont actuellement pas ouvertes le dimanche, essentiellement pour des raisons de coût. Cependant, d'importants efforts d'extension des horaires ont déjà été réalisés. Il reviendra à Sorbonne Université de se positionner sur cette question dans le cadre de sa politique d'accès aux espaces documentaires.

  • Qu'adviendra les sites respectifs de l'UPMC et Paris-Sorbonne ? Seront-ils clôturés ou fusionnés ?

    +

    Les sites respectifs de l'UPMC et de Paris-Sorbonne deviendront les sites de Sorbonne Université.

  • Les étudiants de médecine (UPMC) pourront-ils fréquenter toutes les bibliothèques de la nouvelle université ?

    +

    Oui, les étudiants de médecine pourront fréquenter l'ensemble des bibliothèques.

  • Un règlement intérieur est-il prévu pour l'accès aux bibliothèques ? Quel public ? Qui est prioritaire ? Une harmonisation des pratiques est-elle envisagée ?

    +

    Le règlement intérieur d'un service commun de la documentation est toujours conforme au règlement intérieur de l'université, qu'il permet de préciser sur certains points. Pour l'instant, la bibliothèque de l'UPMC dispose d'un règlement spécifique, consultable sur son site. Dans l'immédiat, les dispositions actuellement en vigueur continueront à s'exercer, jusqu'à la préparation d'un nouveau règlement intérieur, qui sera soumis au vote du Conseil documentaire de la nouvelle université. Toutes les bibliothèques seront accessibles à tous les étudiants de Sorbonne Université, sans priorité, à l'exception de la bibliothèque de médecine de la Pitié, en raison de son exiguïté par rapport au nombre d'étudiants de ce même site. Hormis ce cas, les étudiants des deux universités ont d'ores et déjà accès à l'ensemble des bibliothèques.

  • En ce qui concerne les cartes d'étudiant, il semble que les commandes ont déjà été effectuées par les deux établissements. Le décret de parution étant prévu pour fin avril, voire début mai, n'était-il pas possible d'anticiper dès le 20 janvier, la définition des nouvelles cartes, l'édition des attestations de scolarité de Sorbonne Université pour qu'elles soient prêtes dès juillet?

    +

    Jusqu'au 31 décembre 2017, ce sont l'Université Paris-Sorbonne et l'UPMC qui inscrivent les étudiants en leur sein, qui deviendront étudiants de Sorbonne Université à compter du 1er janvier 2018. De plus, cela aurait contraint à anticiper sur le nom de la future université, qui n'a été définitivement arrêté que par le décret publié le 23 avril 2017.

  • Je suis étudiant en histoire de l'art à Paris 1 et fréquente le Centre Michelet. Qu'est-ce que cela va changer pour moi après la fusion ? Quelle tutelle gérera le Centre ? Paris 1 ou la nouvelle université ?

    +

    L'université Panthéon-Sorbonne (Paris-I) n'est pas concernée par la fusion qui concerne les universités Paris-Sorbonne (Paris-IV) et UPMC (Paris-VI). La fusion n'affectera pas le Centre Michelet.

  • Pourquoi les agents en congés longue durée (CLD) ne sont plus remplacés ? Y a t-il un lien avec la fusion et une restructuration RH ? Merci.

    +

    Le remplacement des agents en congé longue durée dépend notamment des moyens budgétaires de l'établissement employeur. Ce point n'est pas affecté par le processus de création de Sorbonne Université.

  • Dans quelle mesure les fiches de poste seront elles revues ? Y aura t-il concertation avec les personnels avant toute modification ?

    +

    Pour la grande majorité des personnels, la création de Sorbonne Université n'entraînera pas de modification significative des fiches de poste. Les groupes de travail qui se réunissent à présent élaborent des propositions d'organisation. C'est sur cette base, et avec un appui des services de ressources humaines, que seront aménagées les fiches de poste, y compris celles des directeurs de service, afin de déterminer les affectations.

  • Je suis en CDD jusqu'au 31/08/2017, quelles garanties ai-je pour que mon contrat soit tout d'abord renouvelé pour la rentrée 2017-2018 et ensuite que ce contrat ne soit pas interrompu au 31/12/2017 pour cause de restructuration au niveau salarial ?

    +

    L'université Paris-Sorbonne et l'UPMC continuent de mener leur existence chacune en pleine autonomie jusqu'au 31/12/2017 : le renouvellement des contrats pour la rentrée 2017-2018 relève de chacune des deux universités directement. Si un renouvellement intervient et court au-delà du 31/12/2017, alors le contrat sera repris et honoré par Sorbonne Université.

  • Pour les postes faisant "doublon", quelles seront les conséquences (non négligeables) pour les personnels concernés ? Ex. deux directeurs de DSI. Deux DRH...

    +

    La question doit être considérée globalement : la création de Sorbonne Université entraîne en effet une organisation des services centraux sous une forme nouvelle - certains services étant positionnés au niveau universitaire, et d'autres dans les facultés. Nous travaillons actuellement sur cette évolution de la typologie des postes d'encadrants, le nombre global de ces postes restant stable.

  • Les personnels sous contrat de type CDD, CDI, CUI seront-ils renouvelés et leurs emplois seront-ils perennisés ?

    +

    Tous les engagements contractuels courant au-delà du 31/12/2017 seront repris et honorés par Sorbonne Université.

  • Les postes vacants pour cause de départs en retraite ou mutations seront-ils maintenus dans les différentes structures ? Qu'est-ce qui nous garantit la stabilité des emplois ?

    +

    Les campagnes d'emploi 2017 sont de la responsabilité de chacun des deux établissements séparément. À partir du 1er janvier 2018, le travail de définition des postes sera organisé par Sorbonne Université et ses facultés, notamment dans le cadre du Contrat d'objectif et de moyens

  • Formations des personnels : actuellement des partenariats/conventions permettent aux personnels de se former dans des organismes extérieurs aux 2 universités. Ces partenariats seront-ils reconduits avec la Nouvelle Université ? Dans le cas contraire, le nouvel établissement envisagera t-il d'élargir son offre de formation pour permettre aux personnels spécialisés de continuer à suivre l'évolution des techniques spécifiques à certains corps de métier ?

    +

    Les partenariats et conventions qui existent actuellement pour la formation des personnels seront repris par Sorbonne Université jusqu'à leur terme initial. Une fois en place, il reviendra à Sorbonne Université d'élaborer sa politique d'offre de formation des personnels et d'envisager de nouvelles évolutions.

  • Les personnels de Paris-Sorbonne seront-ils accompagnés par un psychologue du travail ? Que deviendra le réseau des assistants de prévention ?

    +

    Les médecins et psychologues du travail dépendront du niveau universitaire et seront au service de l'ensemble de la communauté des trois facultés. Le réseau des assistants de prévention sera piloté au niveau de l'université, avec des relais facultaires.

  • Comment seront gérées les promotions des personnels ?

    +

    Conformément à la législation, Sorbonne Université disposera d'une seule Commission Paritaire d'Établissement (CPE). Celle ci sera amenée à déterminer ses règles de fonctionnement dans le cadre de la réglementation en vigueur propre à chaque statut. Parmi les critères qui pourront être retenus pour déterminer les promotions des personnels, l'ancienneté est un élément important, puisqu'il permet d'établir la liste des agents éligibles pour les listes d'aptitude et les tableaux d'avancement. Ce critère est en outre pris en compte après que les élus du personnel et l'administration aient examiné la qualité des dossiers et les fonctions occupées pour permettre leur classement. La question de "l'effet mémoire" des classements précédents fera l'objet de discussion au sein de la nouvelle CPE pour intégrer le principe d'annualité de l'examen des candidatures. Enfin, dans le cadre de Sorbonne Université, les DRH se donnent pour objectif de maintenir voire développer les capacités de promotions des agents et de permettre aux agents de chaque future faculté de disposer de chances identiques de promotion en rapport des possibilités et effectifs.

  • Quelle incidence aura la fusion sur la temps de travail hebdomadaire ? En effet, au sein d'un même établissement, tous les agents ne sont pas soumis au même régime, qu'en sera t-il au sein d'un structure plus importante ?

    +

    L'important travail d'harmonisation des régimes et des temps de travail sera conduit dans le cadre du dialogue social après le 1er janvier 2018.

  • Le rapprochement des deux universités permettra-t-il un accès facilité à une offre élargie de ressources documentaires en ligne ?

    +

    Le rapprochement de l'offre documentaire des deux universités a déjà commencé, et a vocation à se poursuivre dans le cadre de la Nouvelle Université. Aujourd'hui, une première phase de travail a d'ores et déjà permis la mise en œuvre d'un portail unique d'accès aux ressources et services (http://documentation.sorbonne-universites.fr/) , la constitution d'une offre concertée de contenus avec une licence commune (bouquet de titres divers, bases de données, etc.), l'accueil concerté des utilisateurs dans les bibliothèques et la constitution d'un réseau de professionnels bibliothécaires formateurs au service des utilisateurs. La deuxième phase de ce travail de rapprochement est en cours, avec notamment pour objectif la poursuite et l'élargissement de l'accès au bouquet de titres numériques, la valorisation des publications d'établissements ou encore la numérisation de documents et publications.

  • Doit-on signer d'ores et déjà les articles avec la mention Sorbonne Université ?

    +

    La charte de signature de la Nouvelle Université sera mise en place au 1er janvier 2018. Il est recommandé d'ici là de continuer à utiliser les chartes de signature des deux universités.

  • Comment allez-vous articuler l'interdisciplinaire avec une telle diversité de sites?

    +

    L'interdisciplinarité est un des atouts de Sorbonne Université. Depuis plusieurs années, les appels à projets lancés dans le cadre de l'IDEX soutiennent son développement aussi bien en formation qu'en recherche. La diversité des sites est une réalité bien intégrée dans le fonctionnement actuel, elle le sera tout autant à l'avenir.

  • Quel sont le rôle et la place des services interfacultaire ? Constitueront-ils un troisième niveau dans l'organisation de la Nouvelle Université ?

    +

    Les services interfacultaires ne sont pas un niveau supplémentaire. Ils remplissent des missions liées aux facultés et peuvent être portés par une ou plusieurs d'entre elles. Ce sont les facultés qui en pilotent et financent le fonctionnement pour leur usage, et non le niveau universitaire.

  • Est ce que l'UTC et l'INSEAD et les autres etablissement de Sorbonnes Universités vont rejoindre l'Université?

    +

    Sorbonne Université est naturellement ouverte à ses partenaires universitaires au sein de l’IDEX que sont l’Université Panthéon-Assas et l’Université de Technologie de Compiègne. Les autres membres, dont le statut et les missions sont positionnés différemment, resteront des partenaires privilégiés au sein de l'IDEX, dans le cadre d'une association

  • Est-il prévu de mutualiser les marchés publics ? Si oui quelles seront les conséquences pour les marchés actuellement en cours et les services proposés aux usagers ?

    +

    Oui, les marchés publics seront mutualisés. Les marchés actuellement en cours iront jusqu'au terme initialement prévu, comme tous les engagements des établissements.

  • Toutes les UFR actuelles seront-elles maintenues au sein de Sorbonne Université ?

    +

    En effet, toutes les UFR, écoles, tous les instituts de l'Université Paris-Sorbonne et de l'UPMC sont maintenus dans Sorbonne Université, ainsi que leur gouvernance jusqu'au terme de leur mandat en cours à la date de création.

Back to Top